Ave Caesar morituri te salutant!

le 25 août 2012 par Arnaldo, Catégorie : HISTOIRE [ 1 commentaire ]

 

"Ave César, ceux qui vont mourir te saluent". Cette phrase aurait été prononcée par les gladiateurs dans l'arène...
 

Ave Caesar Morituri te Salutant

Selon une croyance moderne erronée et néanmoins persistante, durant les combats, les gladiateurs auraient eu l'habitude de saluer l'empereur en ces termes : Auē Caesar, moritūrī tē salūtant! ce qui signifie : « Salut César, ceux qui vont mourir te saluent ».

La formule a une origine authentique, mais n'est basée que sur un unique témoignage, celui de l'historien romain Suétone dans le cinquième livre de sa Vie des douze Césars, et dont le texte exact est Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant!. Cependant, cette citation ne s'appliquait pas aux gladiateurs, puisque ces derniers n'avaient aucune certitude de mourir, comme l'implique le terme morituri. Vu leur valeur marchande élevée, les combats se terminaient rarement par une mise à mort. Car tout décès de gladiateur devait être dédommagé par le propriétaire du vainqueur. Le professeur Groschmidt a d'ailleurs noté que les blessures causées durant le combat (fractures et autres atteintes osseuses, plaies) étaient parfaitement soignées, ce qui indique que les gladiateurs jouissaient de soins d'excellente qualité faisant appel à des techniques avancées comme par exemple la physiothérapie employée de nos jours en orthopédie.

"Salut Cesar, ceux qui vont mourir te saluent" fut apparemment prononcé en une seule occasion, et ce par des soldats renégats que l'Empereur Claude avait condamnés à mort. Il donna  en 52 ap. J.C. une naumachie, spectacle représentant une bataille navale, sur un vaste plan d'eau naturel, il lago Fucino, pour inaugurer des travaux de drainage sur le site.

L'association incorrecte avec la gladiature demeure malgré tout vivace dans la culture populaire.


à voir aussi :

 

« Nomina si nescis, perit et cognitio rerum.
Si l'on ignore le nom des choses, on en perd aussi la connaissance. »

— Citation de Linné en 1755.

1 commentaire

samedi 25 août 2012 à 17:24 5qm a dit : #1

Je suis venu, J'ai lu, J'ai appris ;)

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Capcha
Entrez le code de l'image : 

Catégories

Archives