C'est l'hallu totale !!

le 12 avril 2013 par Arnaldo, Catégorie : DESINFORMATION [ 0 ]

 

Utilisé tous les jours en cuisine et présent dans une multitude de produits de la consommation courante, l’aluminium est pourtant toxique pour l’organisme.

 

 

 

L'aluminium, une fois dans l'organisme, n'évolue pas de façon anodine.

  • Il a trois tissus cibles : les os et articulations, les reins et surtout le tissu nerveux noble.
  • Il dispose d'un transporteur efficace (son "taxi" !) : la TRANSFERRINE - normalement réservée au transport du FER qu'il vient supplanter !
  • Il entraîne une modification du milieu bioélectronique et amène l'organisme à l'autisme et la névrose profonde...
  • Il fait des dégâts neurologiques (trous dans le tissu nerveux noble) identiques à ce que l'on observe dans les encéphalites spongiformes abiotrophiques = maladie de la Vache Folle, maladie de Kreutfeld Jacob etc.. Il se retrouve également à des concentrations massives dans le cerveau des malades touchés par la démence de Alzheimer, la maladie de Parkinson, et il n'est sans doute pas inactif dans les Scléroses en plaques bien que personne n'ait cherché de ce côté... Citons encore les démences, l'autisme, les chorées et sans doute beaucoup d'autres affections encore.
  • Il diminue la plasticité neuronale et favorise le vieillissement des tissus nobles.

La dose toxique est de l'ordre de 60 micro grammes par litre de sang selon le Dr Garnier du Centre Anti-Poison de Paris (le Concours Médical en février 1997).

Les dégâts seraient inéluctables à compter de 100 micro grammes !

Par voie digestive, un pourcentage variable selon les apports passe théoriquement dans le sang, plus ou moins selon les acides assimilés simultanément. L'absorption est plus importante en cas de carences associées en vitamine C, Fer, Zinc. Par voie parentérale (injection), la totalité diffuse très rapidement dans le sang.

Les Chélateurs de référence (substances chimiques capables de favoriser l'élimination) sont la DESFERROXIAMINE ou le DESFERAL (qui éliminent simultanément le FER). Le CP 94 est actuellement à l'étude pour le cerveau. Ils sont malheureusement très toxiques, donc difficilement utilisables !

Apports courants :

  • L'eau du robinet (clarifiée souvent avec de l'ALUMINIUM),
  • le lait : la plupart des laits sont contaminés à l’aluminium (bidons et cuves), mais l’on s’interroge plus particulièrement sur le lait donné aux nourrissons, ces derniers étant potentiellement plus sensibles que les adultes. Ils reçoivent déjà de très fortes doses de ce métal dans leurs vaccins,
  • Certains jus de fruits "clarifiés" avec ce produit,
  • Certains déodorants contenant des antiperspirants à base de sels d’aluminium (chlorure d’aluminium),
  • Les ustensiles de cuisine en aluminium,
  • La Médecine Conventionnelle !
    • Les médicaments contre les brûlures d'estomac : ils contiennent des quantités énormes d'aluminium, mais ils sont filtrés par la muqueuse digestive et passent plus ou moins dans le sang.
    • L'Hémodialyse (rein artificiel)... Elle utilisait récemment encore de l'aluminium pour "nettoyer" le sang ! Il semblerait que cette technique ait été abandonnée aujourd'hui ?
    • Les VACCINS... Avant l'an 2000, la plupart contenaient : 1250 microgrammes d'hydroxyde d'aluminium (une des formes chimiques les plus toxiques) par dose, soit plus de vingt fois la dose toxique, en tant qu'ADJUVANT de l'IMMUNITE.

Signalons cependant que depuis quelques années, les doses redescendent entre 250 et 400 microgrammes ... à force de crier au scandale, il semble que ces gens-là aient eu peur ! Par ailleurs, le BCG ne contient pas non plus d'aluminium.

L'association GRENAT (association de scientifiques du milieu médical inquiets des effets iatrogènes de certaines thérapeutiques) s'est permis en 1997 de demander au Docteur Garnier du Centre Anti-Poison de Paris ce qu'il pensait de cet aluminium vaccinal suite à la publication de son article remarquable dans le Concours Médical : la réponse a été stupéfiante ! Selon lui, l'aluminium vaccinal ne présenterait aucun danger - alors que la plupart des vaccins sont inoculés directement dans la chair de bébés qui possèdent moins d'un litre de sang...

 

Pour aller plus loin.....

 

Voici un extrait d’un article paru sous le nom de "Louis Colvert" dans le Canard Enchaîné du 16 août 2000 :
" Reste une astuce pour boire tranquille : habiter Paris. Depuis 1978, la Sagep, chargée de distribuer l’eau dans la capitale, n’utilise que des sels de fer. 
Pour la petite histoire, c’est l’Assistance publique des hôpitaux de Paris qui a obtenu du plus influent des membres de son conseil d’administration, en l’occurrence Jacques Chirac, à l’époque maire de la capitale, que l’on fasse une croix sur l’aluminium. 
Il s’agissait tout bonnement d’alléger les dépenses des hôpitaux parisiens, en permettant aux insuffisants rénaux d’effectuer sans risque leurs hémodialyses à domicile. En effet, si on remplit le bain de dialyse avec de l’eau du robinet chargée en aluminium, celui-ci passe directement dans le plasma sanguin et provoque à la longue des atteintes neurologiques graves."


à voir aussi :

 

« Nomina si nescis, perit et cognitio rerum.
Si l'on ignore le nom des choses, on en perd aussi la connaissance. »

— Citation de Linné en 1755.

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Capcha
Entrez le code de l'image : 

Catégories

Derniers commentaires

Archives