Choucroute chinoise

le 10 septembre 2012 par Arnaldo, Catégorie : HISTOIRE, CUISINE [ 0 ]

 

La choucroute n'est pas originaire d'alsace !!

 

 

Le chou est l’un des plus anciens légumes et était déjà cultivé par les Chinois il y a plus de 4 000 ans. Ils ont découverts que l'on peut conserver le chou dans une saumure ou dans du vinaigre pour prolonger sa durée (fermentation lactique), lui donnant cette belle texture trempe, visqueuse et vaseuse qui nous régale et nous bourre en même temps.

Il aurait été apporté en Europe par Attila et les Huns qui auraient découvert cette méthode de conservation, lorsqu'ils se sont heurtés à la Grande Muraille, dont les ouvriers et les garnisons étaient nourris, dans ces contrées isolées et arides d'une espèce de chou ainsi fermentée. Comme quoi la barbarie peut parfois aussi aider la gastronomie.

Après leur échec chinois, les Huns ont porté leurs conquêtes vers l'ouest, passant par la Bavière et l'Autriche avant d'atteindre l'Alsace en 451. C'est la date probable à laquelle cette préparation du chou est apparue dans ces régions, qui utilisaient également la lacto-fermentation pour la conservation d'autres légumes, notamment le navet.

La choucroute reste le principal plat de la province du Heilongjiang dans l’extrême Nord-Est de la Chine.

C’est à Jacques Cartier qu’on doit l’arrivée du chou en Amérique.Il l’aurait rapporté lors de son deuxième voyage de l’autre côté de l’Atlantique en 1536. De là, le chou fait finalement son chemin chez les états-uniens qui ont eu la brillante initiative de le hacher et de lui ajouter une tonne de mayonnaise, pour nous donner la Cole Slaw

En France, les premières références à la cuisson du chou ainsi préparé datent du XVe siècle, des textes du XVIe siècle en attestent la présence à la table des monastères. Au XVIIe siècle, on le trouve sous l'amusant nom de « Kompostkrut » (chou compost), et au siècle suivant il se généralise en Alsace, dans une partie de la Lorraine et dans le Bade-Wurtemberg voisin.

En France, ce n'est qu'au XIXe siècle que la choucroute désignera le plat de chou cuit avec son accompagnement.

La choucroute, facile à conserver et riche en vitamine C, est un repère dans l'évolution alimentaire, tant elle améliora la nutrition et santé des populations l'hiver. Elle contribua, de façon non négligeable, au développement économique en améliorant, arme de choix contre le scorbut, la situation des marins durant les longs voyages maritimes. (On peut se demander si nourrir 110 marins avec du chou, dans un espace confiné, en pleine mer, était vraiment une bonne idée).

Sans son accompagnement et en tenant compte de sa teneur en sel, la choucroute est particulièrement diététique et facilite le transit intestinal.


à voir aussi :

 

« Nomina si nescis, perit et cognitio rerum.
Si l'on ignore le nom des choses, on en perd aussi la connaissance. »

— Citation de Linné en 1755.

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Capcha
Entrez le code de l'image : 

Catégories

Archives