PSG 1

Fiche d'élevage de

CARAUSIUS MOROSUS – P.S.G. n°1

 

Origine :

Ce phasme est originaire du sud de l'Inde, de la région de Shambaganur, il fut introduit en Europe par R.P. Pantel en 1897. Depuis cette date la souche a prospéré dans les élevages où elle fut essentiellement utilisée pour étudier la parthénogenèse. C'est pourquoi ce phasme est couramment appelé le "Phasme de laboratoire". On l'appelle également Phasme bâton, bâton du diable ou encore dixippe morose, de son premier nom attribué par son descripteur Sinéty en 1901 : Dixippus morosus.

 

Description: 

 

Il n'existe que des femelles en Europe, alors que l'espèce est sexuée dans son pays d'origine. Ce phasme est aptère (sans aile) et ressemble fortement à une brindille.

A la naissance, les jeunes sont de couleur brune. Comme pour la plupart des espèces de phasmes, les jeunes sont très mobiles dès la naissance. Ils déambulent constamment dans le terrarium.

 

Adulte, il mesure 8 à 9 cm, de couleur variable vert, vert jaunâtre, brun. Les pattes sont de la même couleur que le corps. La face interne des fémurs des pattes antérieures est rouge vif.

Les conditions climatiques jouent un grand rôle dans la coloration de ces insectes. Ainsi les phasmes élevés dans une ambiance sèche et chaude sont essentiellement brun-sombre alors que ceux élevés dans une ambiance fraîche et humide sont vert-clair. Cette couleur peut aussi changer d'intensité de façon temporaire (pour quelques heures par exemple) avec des variations d'humidité et de température, mais aussi avec l'intensité lumineuse.

 

Reproduction :

 

La reproduction se fait donc par parthénogénèse et donne des œufs dont la durée d'incubation est assez rapide puisque les jeunes larves naissent au bout de 3 à 4 mois.

 

La femelle commence à pondre très rapidement 2 à 3 semaines après la mue imaginale. Lors de la ponte les œufs tombent au hasard sur le sol. Cette espèce peut pondre beaucoup d'œufs, entre 300 et 600 œufs par femelle, soit entre 1 et 6 œufs par jour.

 

Les œufs sont petits, globuleux, presque sphériques et entièrement bruns. Ils sont plus petits que les déjections.

Alimentation: 

 

Ce phasme est très polyphage. Il accepte en captivité la plupart des plantes : ronce, rosier, lierre, chêne, pyracantha, troène, aubépine, même du persil.

 

Les ronces se trouvent toute l’année. Prendre des tiges avec de belles feuilles vert foncé, les petites pousses vert clair sont toxiques. Bien les rincer sous la douche afin d’éliminer les éventuelles traces de pollution et les insectes qui pourraient s’y trouver.

Débarrasser le bas de la tige des feuilles et épines sur 10cm et placer dans un pot de confiture dont on aura percé le couvercle. Ceci évitera aux jeunes de tomber dedans et de s’y noyer. A noter que dans les 2-3 premiers jours après la coupe, les ronces boivent énormément d’eau. Si vous ne voulez pas voir le niveau de votre pot descendre trop vite, vous pouvez les stocker dans un seau d’eau le temps que la « soif » se stabilise.

 

L'élevage: 

 

Il se fait dans des enceintes très simples, soit des aquariums, soit de simples boites en carton, pourvu qu'il y ait des ouvertures vitrées ou grillagées.

Les conditions de température et d'humidité sont les conditions ambiantes. Il est tout de même préférable de pulvériser un peu d'eau une fois par jour, le soir de préférence. Il faut éviter de trop mouiller les parois de la cage au risque de voir les jeunes mourir collés sur celles-ci. La température peut atteindre 12 à 13 °C sans préjudice pour l'élevage, à condition que cette baisse de température ne dure pas plusieurs jours.

 

Ceci en fait un sujet d’étude idéal pour les classes primaires. En effet, le maître ou la maîtresse n’auront pas besoin de les amener chez eux en fin de semaine. Une bonne pulvérisation avant le week-end sera suffisante.

 

Le fond du terrarium est recouvert, au choix, par de la vermiculite, de la tourbe, du sable, du sopalin…

Les œufs seront prélevés une fois par jour, afin d’éviter qu’ils ne trainent avec les déjections. À cette fin, nous avons fabriqué un aspirateur à œufs que je vous décris ici.

 

  • Prendre une petite bouteille d’eau minérale et faire 2 trous de 6mm au fer à souder par exemple.

 

 

  • Couper 2 longueurs de 50 cm de tuyaux de Ø7x9mm. Les enfiler dans les 2 trous.

 

 

  • Voilà, il suffit d’aspirer par un bout, et mettre l’autre au-dessus de l’œuf. Celui-ci viendra se stocker dans la bouteille.
  • Attention !! Par mesure d’hygiène, on veillera à toujours aspirer par le même tuyau !!!

 

Entretien du terrarium

 

À chaque changement des plantes nourricières, le fond sera remplacé, l’ensemble du terra soigneusement nettoyé. Les pots recevant les plantes seront également soigneusement nettoyés.

 

Comment procéder :

  • Sortir les 2 pots du terrarium,
  • Faire passer les phasmes d’un bouquet sur l’autre.
  • Nettoyer le pot ainsi libre et changer les plantes nourricières,
  • Mettre le pot dans le terra,
  • Basculer les hôtes sur le bouquet tout frais,
  • Nettoyer l’autre pot et le glisser à l’intérieur.

 

Les phasmes bâton sont très farouches et stressent très vite lorsqu’on les manipule. On fera attention de ne pas trop tirer dessus. Ils ont tendance à bien s’agripper aux branches.

Ce phasme est le champion de l'immobilité réflexe (Catalepsie). Dès qu'il est dérangé, il s'immobilise en se raidissant et en étendant et joignant ses pattes antérieures vers l'avant et se laisse tomber au sol. Il ressemble alors à si méprendre à une simple brindille. Pour le sortir de sa torpeur il faut attendre (parfois plusieurs heures) ou bien lui pincer légèrement l'extrémité de l'abdomen, ou bien encore lui souffler légèrement dessus.

 

 

 

Le couvoir

 

Les œufs récoltés peuvent être placés dans une boite en plastique dont le fond sera recouvert de vermiculite. Celle-ci sera percée de micro-trous à la base et sur le couvercle, dans le but d’assurer une ventilation contre la moisissure. On veillera à humidifier la vermiculite par brumisation 2 à 3 fois par semaine (celle-ci est un excellent régulateur de température et d’humidité) et placer le tout à température ambiante.

 

 

     

 

 

Pour terminer

 

Ces petites bêtes adorables vous donneront bien du plaisir.

S’il manque des infos, envoyez-moi un petit mot.

 

L'album de famille  

Naissance

 

L1

L1

 

 

L3

 

 

L4

 

Adulte

Catégories

Derniers commentaires

Archives