Un moustique sous la pluie

le 03 juillet 2012 par Arnaldo, Catégorie : NATURE [ 4 commentaires ]

 

Un moustique ne peux survivre à une averse !

 

 

A notre grand désarroi, les moustiques ont la peau dure. Même sous une pluie torrentielle ils avancent, prêts à nous piquer.
 

Certaines gouttes d'eau font cinquante fois la masse d'un moustique. L'insecte ne les redoute pourtant pas et peut voler sous la pluie. Comment font-ils ?

Ce mystère a passionné des chercheurs américains de l'Institut technologique de Géorgie, rapporte le New-York Times. Ils dévoilent leur explication dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Les scientifiques ont mis au point un système leur permettant d'observer les parades des moustiques face aux "dangereuses" gouttes d'eau. Les insectes ont été enfermés dans des boîtes transparentes dans lesquelles ont été simulées des averses. Les pauvres bêtes ont été filmées par l'équipe de David Hu, biologiste et ingénieur mécanique à l'institut, à l'aide d'une caméra ultra rapide.

Les moustiques s'en sont tous sortis indemnes... Leur secret ? Il s'avère que lorsqu'une goutte ébranle l'insecte, celui-ci suit le mouvement et pivote pour offrir le moins de résistance possible à l'eau. Ses longues pattes lui permettent ensuite de se rétablir.

Cependant, environ 25% des gouttes d’eau sont tombées directement sur les moustiques. Touchés de plein fouet, ils se laissent entrainer par la goutte sur plusieurs mètres avant de s'en dépêtre avant qu'elle ne touche le sol. L'insecte doit cette incroyable résistance à la solidité de son exosquelette, mais surtout à sa faible masse. Il est "comme un cerf-volant avec une longue queue" explique le professeur Hu. Toutefois, cette "stratégie" n'est possible que si le moustique est en plein vol. A ras le sol il n'a en effet pas le temps de se défaire de la goutte d'eau.

L'explication de ce "mystère" pourrait se révéler très utile en dehors du monde animalier en permettant de développer de petits robots aériens. "Si vous rendez un robot vraiment très petit alors vous n’avez pratiquement rien à faire pour le faire survivre."

 

Vidéo de l'expérience

 


à voir aussi :

 

« Nomina si nescis, perit et cognitio rerum.
Si l'on ignore le nom des choses, on en perd aussi la connaissance. »

— Citation de Linné en 1755.

4 commentaires

mardi 03 juillet 2012 à 20:03 Falbala a dit : #1

c'est le meilleur site de lutte contre les idées reçues que j'ai jamais vu. Bravo et merci d'exister!!!

mardi 03 juillet 2012 à 20:07 Arno a dit : #2

Merci Falbala.

mardi 03 juillet 2012 à 20:08 Véronique a dit : #3

Pardon de vous poser cette question très indiscrète, monsieur Arno, mais êtes-vous célibataire? Parce-que je trouve que votre manière de rédiger vos articles est très sexy (et je ne suis pas la seule à le penser...)

mardi 03 juillet 2012 à 20:32 Arno a dit : #4

Peut-être est-ce une idée reçue !!

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Capcha
Entrez le code de l'image : 

Catégories

Archives