Ligne de vit

le 17 août 2012 par El Lobo, Catégorie : SCIENCES [ 0 ]

On peut désormais déterminer la taille du sexe en observant la taille des doigts

 

La question intéresse du monde, c’est certain. Mais une étude scientifique effectuée sur 144 patients du service urologie d’un centre hospitalier universitaire sud-coréen semble apporter des réponses.

D’après les travaux des chercheurs, tout se jouerait dans le rapport de taille entre l’index et l’annulaire de la main droite. Le sujet est assez complexe mais pour faire simple, ils se sont basés sur des études déjà publiées qui prouvaient que l’hormone responsable de la croissance des membres - y compris de leurs extrémités - intervenait également dans la formation des organes génitaux des êtres vertébrés.

D’une manière générale, l’index est plus petit que le majeur mais plus grand que l’annulaire. Et c’est justement la différence de taille qui pourrait déterminer – en gros – la taille du sexe. Plus l’écart est grand et plus le pénis est long. Cela viendrait des taux d’androgène reçus au stade fœtal qui, lorsqu’ils sont élevés, favorisent la croissance. Mais ce n’est pas tout puisque les chercheurs ont également confirmés que la longueur du pénis serait également proportionnelle à la taille de la personne.

En lisant attentivement le résumé qui est fait dans l'Asian Journal of Andrology, on apprend également qu’une faible différence entre l’index et l’annulaire démontrerait de forts taux de testostérone pendant la gestation. La conséquence serait que le pénis aurait une plus forte propension à s’étirer : tailles différentes au repos mais équivalentes en action. Les chercheurs reconnaissent que cette élasticité est aussi fonction de l’âge du patient.

Evidemment, lisant cela, j'ai immédiatement comparé la longueur de mon index et de mon annulaire ! Je ne suis qu'un homme après tout....

Le verdict est tombé immédiatement : mon index est plus petit que mon annulaire !!! aïe aïe aïe !!! m'aurait-on toujours caché la vérité ? Pourtant, les retours que j'en ai ne sont pas si négatif que cela...

Bon, faut bien des exceptions pour confirmer les règles....!!!

Maintenant faut bien voir que cette étude a été menée par des Sud-Coréens et lorsqu'on sait que les asiatiques, en général, en ont des toutes petites, on ne peut que s'interroger sur les prochaines études venant du pays du soleil "levant".

 


Les articles suivants pourraient également vous intérésser :

 

« Nomina si nescis, perit et cognitio rerum.
Si l'on ignore le nom des choses, on en perd aussi la connaissance. »

— Citation de Linné en 1755.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot n9vkg ?  : 

Catégories